Entendre sa propre voix sur certains exercices produit une impression curieuse de détachement et de mise à distance par rapport à soi. Au final, on est plus serein, et on a plus d’assurance pour chanter.